Feng-Shui plus

Le Feng-Shui et l’estime de soi 

Même si à première vue, la confiance en soi n’a rien à voir avec le Feng-Shui, ce n’est pas tout à fait vrai.

Il peut arriver dans notre vie que l’on fasse le maximum, que l’on y mette notre meilleure volonté et que malgré cela rien ne se passe comme on le souhaiterait. On rencontre alors obstacles sur obstacles, les même scénarios se répètent inlassablement : échecs sentimentaux, problèmes de santé récurrents, manque d’argent permanent….

On se pose plein de questions, et on peut même se culpabiliser en pensant que l’on est incapable de gérer les événements. Dans certains cas, je ne fais pas de généralisation évidemment, le Feng-Shui peut en être la cause. Il est important de faire le diagnostic et de compenser le problème dans la mesure du possible.

Le Feng-Shui n’est pas la raison de tout ce qui nous arrive dans la vie, mais selon la philosophie chinoise, il en représente un tiers.

La réussite proviendrait de 3 facteurs :

- La chance humaine qui dépend de nos actions, de nos comportements, de nos convictions.

- La chance céleste qui correspond à notre destinée.

- La chance terrestre qui vient de notre environnement et qui correspond au Feng-Shui.

C’est là qu’intervient le Feng-Shui et l’estime de soi. Parfois un mauvais Feng-Shui est à l’origine de nos difficultés, de nos souffrances. Cela permet aussi de pouvoir se dire que l’on n’est pas toujours responsable de ce qui nous arrive, et de nous aider à garder confiance en nous.

 

Feng-Shui et géobiologie

Le Feng-Shui et la géobiologie sont deux outils différents et complémentaires pour rendre son environnement de vie sain et harmonieux. Même si tous deux considèrent que la plupart de nos problèmes proviennent d’une origine énergétique, le mécanisme n’est pas le même.

La géobiologie prend en compte les déséquilibres cosmo-telluriques, les champs éléctromagnétiques.

De la même manière que pour le Feng-Shui, les effets nocifs imputés à la géobiologie sont liés à une dimension énergétique. Une eau souterraine passant sous une maison va drainer l’énergie du sol et tout ce qui trouve dessus, y compris l’énergie des personnes qui s’y trouvent. Si l’on en croit les géobiologues les effets peuvent être catastrophiques.

Le Feng-Shui n’étudie pas les ondes mais :l es formes et structures en fonction d’emplacements et de directions bien particuliers.

Le Feng-Shui ne considère que ce qui est visible.

Ce qui signifie, que l’expert en Feng-Shui, ne doit pas sous-estimer l’éventualité de problèmes liés à la géobiologie.

 

Feng-Shui et décoration ?

Il serait très réducteur de penser que le Feng-Shui a pour fondement la décoration intérieure ou dépend de la décoration. Ce sont deux disciplines différentes, qui peuvent bien sûr se compléter pour associer l’esthétisme au bien-être par l’harmonisation de votre espace de vie. Mais, il faut surtout retenir que le Feng-Shui traditionnel chinois se base sur le principe des 5 mouvements ou 5 éléments : Bois, Feu,,Terre, Métal ,Eau, en appliquant le principe de production, de destruction ou de contrôle. Ce qui signifie que vous pouvez très bien utiliser toute la décoration que vous avez chez vous en appliquant ce principe.

Il est souvent inutile de faire des frais supplémentaires sauf si vous souhaitez en profiter pour changer votre décoration intérieure en appliquant les principes du Feng-Shui traditionnel.

 

Feng-Shui Zen ?

On associe souvent ce terme Zen au Feng-Shui peut-être parce que le Feng-Shui est un art taoïste et qu'il permet d’harmoniser son lieu de vie pour un mieux-être. Ce qui est vrai, mais le Feng-Shui traditionnel a aussi d’autres capacités comme améliorer sa réussite, sa santé, sa capacité financière, l’harmonie familiale et toute forme de communication. Il est donc incomplet d’associer uniquement le Feng-Sui traditionnel à la sérénité. On peut par exemple, utiliser une fontaine pour se détendre, mais cet élément selon les fondements du Feng-Shui traditionnel doit être placé à un endroit bien précis à l’intérieur ou à l’extérieur de votre maison, au risque d’avoir plus de soucis que de bienfaits. On peut donc en conclure que ces deux disciplines peuvent toutefois être complémentaires, si l’on respecte les règles liées au Feng-Shui traditionnel.

 

Le Feng-Shui et ses dérives

Le Feng-Shui connait une telle popularité que certains s’en sont attirés les convoitises. On l’a simplifié, vulgarisé au détriment d’un savoir ancestral que seul les grands maîtres en Feng-Shui se sont efforcés de transmettre avec beaucoup d’expérience, d’humilité et de rigueur. C’était autrefois, un savoir qui se méritait et qui n’était destiné qu’à des personnes capables d’y consacrer toute une vie. A l’époque où les grands-maîtres en Feng-Shui étaient aussi des médecins.

Aujourd’hui, le Feng-Shui perd de sa valeur, de sa signification, de sa crédibilité : on lui attribue des symboles, des valeurs décoratives, Zen, à une force marketing au risque de rendre cette discipline complètement inadaptée. Smplifier le feng shui traditionnel, c'est oublier tout son sens. Certes complexe le feng shui traditionnel chinois peut avec de la rigueur, une formation, de l’expérience être accessible. Il faut s’en donner les moyens et accepter d’en apprendre les fondements essentiels.

 

Prendre du recul en Feng-Shui

Il arrive très souvent que l’on se focalise sur le négatif plutôt que sur le positif. Il est donc important de prendre beaucoup de recul sur votre analyse.

Avant d’entreprendre tout travaux, il faut améliorer au maximum votre Feng-Shui et analyser ce qui se passe. Il est même essentiel de noter les modifications qui ont été faites et de voir l’évolution au niveau de votre vie, de votre quotidien.

Les résultats ne sont pas immédiats. Il faut donc patienter et même oublier ce qui a été fait pour vivre son quotidien. Car, le Feng-Shui n’a pas besoin de croyance pour donner des résultats. Je conseille même d’agir par étape.

Ne laisser pas de place à une interprétation personnelle. Il faut toujours avoir une vision globale de son analyse, une seule énergie négative ne suffit pas à vous apporter des effets négatifs, c’est le cumul des énergies négatives qui est à prendre en compte.

Le même principe s’applique pour les énergies positives : c’est le cumul des énergies positives qui agit et vous apportera les bienfaits attendus.