Acupuncture

L'acupuncture est une des branches de la médecine traditionnelle chinoise qui se base sur de grands classiques comme le Huang Di Nei Jing ou classique de l'empereur jaune qui se compose du Su Wen et du Ling Shu – le Nan Jing, classique des difficultés...

L'acupuncture permet de stimuler certains points d'acupuncture (Les points sont des cavités ou dépressions situés sur chacun des méridiens). La stimulation de ces points permet de réguler un éventuel déséquilibre en agissant au niveau de l'énergie (QI), du sang , des liquides organiques, des organes.

L'acupuncture nécessite au préalable d'établir un bilan énergétique précis qui n'a absolument rien à voir avec le diagnostic de la médecine occidentale. Ce bilan va tenir compte de la personne dans sa globalité en soulevant ses caractéristiques physiques, émotionnelles, son hygiène de vie, son environnement, la date de début des symptômes qui permettront de déterminer la racine ou cause du déséquilibre.

Ce bilan est réalisé en plusieurs temps

  • l'observation visuelle (la couleur de la peau, le comportement du patient, la vitalité de la personne...)

  • l'observation de la langue et la prise du pouls chinois (qui n'a rien à voir avec le pouls occidental)

  • la palpation afin de déterminer par exemple des zones du corps froides, chaudes, douloureuses, souples, dures...

  • l'interrogatoire et l'écoute du patient afin d'établir une chronologie et déterminer la cause du déséquilibre,

L'interrogatoire peut parfois être surprenant pour le patient qui n'a pas l'habitude qu'on lui pose des questions sur la couleur, l'odeur, la fréquence...de ses urines, de ses selles, de sa transpiration par exemple - est ce qu'il préfère boire chaud ou froid ? Etc...

Dès que le praticien a déterminé le bilan : selon les grands principes Yin -Yang, il va ensuite agir en tonifiant, en dispersant ou en harmonisant.

On va tonifier en cas de vide, pour une personne fatiguée, plutôt faible, lasse, pâle, frileuse avec des selles molles, des urines claires...

On va disperser en cas de plénitude lorsqu'une personne a des sensations de chaleur, se sent agitée, a un visage rouge, des urines foncées, des selles sèches....

On va harmoniser lorsqu'il est difficile de déterminer avec précision s'il s'agit d'un état de plénitude ou de vide par exemple.